Often asked: Qui Est Le Duc De Bourgogne?

Qui sont les ducs de Bourgogne?

Les ducs de Bourgogne

  • Philippe le Hardi (règne: 1384 – 1404)
  • Jean sans Peur (règne: 1404 – 1419)
  • Philippe le Bon (règne: 1419 – 1467)
  • Charles le Téméraire (règne: 1467 – 1477)
  • Marie de Bourgogne (règne: 1477 – 1482)

Qui est le dernier duc de Bourgogne?

Charles le Téméraire, le dernier duc de Bourgogne Son père l’institua chevalier de la toison d’or trois semaines seulement après sa naissance. Cousin du roi Louis XI, Charles le Téméraire intègre la ligue du Bien Public, un groupe contre le roi de France, avant même d’accéder à la tête du duché.

Quand la Bourgogne est devenue française?

Article détaillé: État bourguignon. En 1361, le duc Philippe de Rouvres meurt sans héritier. Le roi de France Jean II le Bon récupère le duché et l’octroie à son fils Philippe le Hardi en apanage qui en prend officiellement possession le 2 juin 1364.

Où est enterré Philippe le Bon?

Philippe de Bourgogne assiège Montereau avec l’aide d’Henri V d’Angleterre, exhume le cadavre de son père (Jean sans Peur, assassiné lors d’une entrevue sur le pont de Montereau), et le fait enterrer dans la chartreuse de Champmol de Dijon, auprès de son grand-père, le duc de Bourgogne Philippe II le Hardi.

You might be interested:  Question: Ou Acheter Lapin Fauve De Bourgogne?

Où vivaient les ducs de Bourgogne?

Dijon, capitale des ducs de Bourgogne | Côte-d’Or Tourisme.

Comment la Bourgogne devient française?

Mais en 843, après le décès de Charlemagne, le Royaume Franc est partagé entre ses 3 petits-fils selon le traité de Verdun. L’ancien royaume de Bourgogne est réparti entre Charles le Chauve et Lothaire: la Bourgogne franque (composée de 19 pagi), qui deviendra le duché de Bourgogne, revient à Charles le Chauve.

Qui a tué Charles le Téméraire?

Le 5 janvier 1477, le Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, est vaincu et tué durant la bataille de Nancy qui l’oppose au Duc René II de Lorraine.

Pourquoi Jean sans Peur?

La campagne se termina en septembre 1396 par le désastre de Nicopolis, où les croisés furent vaincus par le sultan Bajazet Ier. Ce fut lors de cette bataille que Jean gagna son surnom de « sans Peur ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *